La biodynamie respecte la nature et offre une alternative de culture

C’est quoi exactement la biodynamie ?

L’agriculture biodynamique a été créée en 1924 par Rudolf Steiner, philosophe et scientifique autrichien, inquiet déjà à l'époque de la baisse flagrante de la qualité des aliments et des semences sur la terre.

Basée sur le respect de la faune et de la flore, cette pratique vise à régénérer les paysages et préserver la fertilité des sols pour produire une alimentation saine et vivante.

L’agriculture biodynamique se base sur une profonde compréhension des lois du vivant, acquises par une vision qualitative et globale de la nature, prenant en considération l’importance et l’influence des rythmes cosmiques sur le développement de la plante. Il considère sa ferme comme un organisme vivant autonome.

La spécificité de la biodynamie vient de l’usage de « préparations » à base de plantes médicinales, de quartz et de bouses de vache, utilisées pour dynamiser les sols et soigner les cultures de manière très douce. Elle reconnecte de façon remarquable la plante à son milieu terrestre et céleste. L'utilisation des produits chimiques est formellement interdite.

Considérée comme la « Rolls du Bio », les effets de la biodynamie sont extraordinaires sur notre environnement et notre santé.

« La première chose que vous allez sentir sur un vin vrai, c’est l’homme !
Vous dites il y a quelqu’un, ce vin il ne va pas à la tête en disant est-ce qu’il y a ceci, est-ce qu’il y a cela !
Ce vin va au cœur ! On dit là je bois quelqu’un, je bois un lieu, je bois un organisme vivant qui s’exprime. » Nicolas Joly (vigneron de la Coulée de Sérant)

Pourquoi cultiver en biodynamie ?

Face à la dégénérescence croissante de la terre et les personnes de plus en plus gravement malades, constatée depuis environ un siècle, la biodynamie propose un programme concret et constructif.

Seule l’agriculture biodynamique peut offrir le goût véritable du lieu, le fameux terroir ; c’est-à-dire un goût généré par la géologie du sol où la vigne a poussé et par le microclimat dont elle bénéficie, ce que les désherbants et les systémiques rendent impossible.

Actuellement la vigne ne représente que 4% des surfaces agricoles françaises mais 20% des produits chimiques chaque année.

Pour préserver notre environnement, la mentalité des viticulteurs doit changer et la biodynamie est la seule alternative.

En d’autres termes, l’agriculture biodynamique favorise tout à la fois, la santé de la terre et celle du consommateur.

« Le consommateur averti est fan de ces produits, car il en comprend les bienfaits au niveau subtil et vibratoire.

L'agriculture biodynamique recherche sans cesse à promouvoir la vie et la santé. Elle propose aussi un équilibre qui sublime le terroir, améliore la finesse et la digestibilité des vins. » Rémy & Alexandre

Comment cultiver en biodynamie

La biodynamie se distingue par l’application de principes ésotériques et astrologiques, tels que l’influence de la lune et des planètes sur les cultures et l’utilisation de préparations biodynamiques comme la 500 ou 501 qui capturent les énergies cosmo-telluriques dans des cornes de bovins enterrées dans le sol.

Ces préparations, au nombre de 8, régénèrent et stimulent les fonctions organiques du sol, en améliorant remarquablement la connexion entre la plante et le cosmos par la photosynthèse. Les produits chimiques sont donc remplacés par ces préparations à base de plantes médicinales, de bouse de corne et de corne de silice.

Ces préparations seront dynamisées ou utilisées comme composte sur la vigne.

Face à la dégénérescence croissante de la terre et des personnes de plus en plus gravement malades, constatée depuis environ un siècle et qui prend de nos jours des proportions plus qu’inquiétantes, la biodynamie de Steiner nous propose un programme concret et constructif face aux différents problèmes que nous rencontrons aujourd'hui.

« Personnellement, j’ai déjà constaté des différences flagrantes entre des vins conventionnels et même biologiques et des vins biodynamiques. En biodynamie les vins supportent très facilement de long carafages, 5 jours et plus, devenant même meilleurs ! Ces vins vous parlent, vous saisissent et vous touche droit au cœur. Leur intensité est bien supérieure, alliée à une pureté, un équilibre et une longueur en bouche exceptionnelle. Sans parler du fait que les vins issus de la biodynamie n’ont aucun résidu de pesticides dans le verre et donc également dans notre organisme car je le rappelle ils nuisent gravement à la santé. » Rémy GRENET

Des préparations miraculeuses

La nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir par elle-même, il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde, indispensable à la santé des plantes, des animaux et des hommes, grâce à des procédés thérapeutiques d’une grande importance.

C’est par notre confort moderne (satellite, téléphone portable, GPS, Wifi…) que nous assombrissons un monde énergétique, source de toute vie.
Prisonnière, la plante lutte pour capter les subtilités de la vie afin d’établir sa photosynthèse indispensable à sa survie.
Le but de ces préparations biodynamiques visent, de façon générale, à réhabiliter, dynamiser et enrichir la vie organique dans le milieu où vit la vigne.
Disons qu’elles servent de relais, (comme le ferait un téléphone portable) favorisant la connexion de ces deux mondes, que sont le terrestre et le céleste.
Ces différents procédés naturels, améliorent considérablement les échanges naturels entre le sol et les racines d’une part et entre le ciel et les feuilles d’autre part.
Captant mieux ce monde intangible, la plante peut respirer, lui assurant une meilleure croissance, résistance et vitalité.
C’est sans oublier que ces procédés thérapeutiques améliorent de façon spectaculaire la qualité exceptionnelle des vins.

Soyez libre de choisir, mais ce n’est pas parce que la science n’a pas une explication claire, rationnelle et universellement acceptée d’un phénomène que celui-ci n’existerait pas. Sinon, il n’y aurait ni gravité, ni lumière, ni électromagnétisme, ni vie !

À l'heure où le dérèglement climatique a atteint son seuil critique, consommer des vins en biodynamie participe à la sauvegarde de notre environnement.

Certifications biodynamiques

Demeter et Biodyvin sont les deux seuls labels qui certifient qu’un vin provient de l’agriculture biodynamique et que le vigneron a respecté un cahier des charges très strict.

Créé en 1928, le label Demeter, certifié par Ecocert, garantit une production issue d’une agriculture biodynamique. Pionnier dans ce domaine, il regroupe un grand nombre de produits alimentaires dans le monde entier.

Le label Biodyvin, certifié par Ecocert, a été créé en 1996 par un petit groupe de vignerons biodynamiques, le Syndicat international des vignerons en culture biodynamique (SIVCBD). Il certifie uniquement les produits vinicoles issus de raisins biodynamiques.